Il s’agit de poésie affinée “comme du crystal” écrit  Bruno Doucey, l’éditeur français d’Hadassa Tal (Edition Bruno Doucey, Paris, 2014). En 2018 son livre a été sélectionné par le ministère français de l’éducation pour faire partie de son syllabus. La même année, le groupe américain Truestories a filmé un documentaire sur ses poésies.

Tal est la lauréate du “prix de poésie Leah Goldberg”. Elle a publié six livres de poésie avec la maison d’édition Hakibbutz ha Meuchad. Sa poésie inspire des artistes de renom dans différents domaines (musique, dance, art plastique). Ils ont collaboré en Israel et dans le monde entier. Elle détient un PhD en littérature comparative.